Les routines rassurent et sécurisent les enfants.
Parentalité

Comment et pourquoi établir des routines avec les tout petits

Une routine est une succession d’actions qui sont réalisées à échéance régulière (tous les jours, toutes les semaines, tous les mois, etc). Si vous avez suivi une formation de gestion du temps, vous savez déjà que la mise en place d’une routine permet d’être plus efficace au quotidien. Et personnellement j’en use et abuse pour organiser mes journées de façon optimale. Mais qu’en est-il quand il s’agit de nos petites têtes blondes ? L’objectif n’étant pas de les rendre productifs, pourquoi et comment instaurer des routines avec vos enfants ? Cet article est davantage focalisé sur les routines pour l’âge préscolaire et les enfants en maternelle (0 à 6 ans) mais de manière générale, c’est aussi vrai pour les plus grands, il faudra juste veiller à adapter les support à l’âge de l’enfant et à ses capacités.

Les intérêts de mettre en place des routines

Sécuriser son enfant

Dans l’espace

La structuration de l’espace pour un enfant évolue lentement de 0 à 5 ans. Au départ, un nourrisson subit ses déplacements, car il dépend exclusivement de ses parents, nourrices et des personnes qui l’entourent. Il se familiarise avec des lieux sans comprendre les liens qu’ils ont entre eux. La mise en place de routine, en lien avec ces espaces, devient alors un grand réconfort. Par exemple, vous pouvez proposer une routine pour la sieste en lien avec son lit, une routine pour le bain en lien avec la salle d’eau, ou encore une routine pour la tétée dans la salle à manger ou le salon par exemple.
Chez l’enfant plus grand, la perception se fait plus facilement et les liens entre les lieux et ce qu’on y fait est clair. Les routines sont davantage liées à la temporalité.

La routine rassure les petits en pleine découverte de leur environnement.

Dans le temps

Les enfants jusqu’à trois ans ne peuvent pas se repérer dans une journée, et encore moins dans la semaine. Les routines ont donc pour but de les sécuriser dans l’espace-temps. Ainsi un enfant qui a l’habitude de se réveiller toujours à la même heure, de prendre son petit-déjeuner, d’être lavé puis changé, toujours dans cet ordre, aura tendance à être moins anxieux puisqu’il connaîtra la suite du programme de sa journée. Et ce, même s’il n’a aucune notion de l’heure qu’il est. Si votre enfant a entre 2 et 3 ans, il est très judicieux d’afficher les routines du matin, de l’après-midi ou du soir par exemple. Pour les enfants de 4 à 5 ans, vous pouvez également instaurer des routines à l’échelle de la semaine. L’idéal étant de les illustrer et d’intégrer les enfants à leurs mises en place.

Aider l’enfant dans l’acquisition de l’autonomie

À la maison

Les routines permettent également aux enfants de gagner en confiance en eux pour devenir autonome. Vous serez sans doute d’accord avec moi si je vous dis que le but d’une maman est d’aider son enfant à voler de ses propres ailes ! Ainsi, les routines se révèlent être de formidables alliées pour nos bambins. En effet, à force de répéter une tâche similaire tous les jours, les enfants arrivent à mieux réaliser cette tâche sans l’aide de leurs parents. C’est ainsi que mon petit Lou’ avant ses 2 ans, arrivait à se laver seul (sous surveillance) toutes les parties du corps dans le bain. La routine rend fier un enfant qui arrive par lui-même à réaliser une action (devenir propre, s’habiller seul). En bref : la routine donne confiance, car elle apporte l’entraînement nécessaire à une acquisition.

Les routines sont utiles à la maison, comme à l'école. Mais à l'école elles apportent aussi bien un bénéfice à l'individu qu'au groupe.

En maternelle

Vous souvenez-vous de vos années de maternelle ? La date au tableau, la lecture du matin, la récréation toujours à la même heure ? Les enfants scolarisés en maternelle (mais aussi plus tard) vivent des routines systématiques en classe. Ces routines profitent à l’élève en tant qu’individu, mais également au « groupe classe ». En effet, quand les routines sont instaurées en classe, le sentiment d’appartenance au groupe qui suit les mêmes règles et le même rythme se voit renforcé. Les routines permettent également au groupe d’acquérir et d’intégrer progressivement les normes sociales.

Comment mettre en place des routines ?

Les règles d’or d’une routine efficace

Le moment idéal pour instaurer une routine

Il n’y a pas de mauvais moment pour instaurer une routine ! Même si votre enfant semble réticent au départ (s’il n’a pas l‘habitude), avec de la patience et de la flexibilité, il comprendra bien vite l’intérêt sécurisant d’un cadre. Vous avez d’ailleurs sûrement entendu parler des routines du lever (matin) ou du coucher (soir) mais si, en fonction de l’emploi du temps familial, il est plus facile de ritualiser le temps de la douche ou le moment du repas c’est tout à fait possible. Le tout est de les intégrer petit à petit pour ne pas envoyer 25 messages différents à votre enfant, qui risquerait alors de ne pas comprendre ce qui lui arrive !

Il n'y a pas de moment idéal pour instaurer une routine... Il faut surtout les intégrer petit à petit.

Adapter les routines

La routine doit être adaptée aux besoins de l’enfant et peut évoluer en fonction des contraintes de la famille. Le secret sera donc d’être souple en fonction des acquisitions progressives de votre enfant. Si ce dernier arrive à enfiler ses chaussures à scratch seul, ou qu’il est en train d’apprendre à réaliser une action, vous pouvez par exemple ajouter cette étape à sa routine. Personnellement, j’essaie d’adapter les étapes de la routine une fois tous les six mois pour mes loupiots. Pour le petit, cela permet de m’adapter à ses nouvelles compétences et pour le plus grand, de revoir son degré de participation dans la maison. Car il a l’habitude des routines.

L’intégration progressive de la routine

Le rôle des parents

Je préfère vous prévenir, instaurer des routines avec votre enfant demande dans un premier temps de la patience et un effort aux parents, même si par la suite cela procure un vrai confort (c’est promis). Au départ, il faut être attentif, expliquer, un peu, beaucoup, (à la folie…) et surtout pas à pas (pour reprendre les termes de FlyLady).
En tant que maman vous êtes le modèle de votre petit bout, il/elle aura donc tendance à observer si vous avez également des routines à suivre en tant qu’adulte. Par soucis d’exemplarité, il ne faut pas hésiter à lui expliquer au début (« Maman se lève, ensuite, c’est le moment de la douche… ») afin que votre loulou comprenne que c’est quelque chose de bénéfique à toute la famille.

Les routines familiales permettent aussi de faire une pause pour profiter d'un moment joyeux en famille.

Pour aller plus loin

De manière générale, la routine ne doit pas comporter une liste de 20 tâches au risque d’ajouter un boulet au pied de son enfant ! Un routine de 3, 5 à 7 étapes (selon les âges) est déjà très bien. Ça serait dommage que votre petit bouchon ne se souvienne pas de ce qu’il doit faire ! Il est également préférable d’intégrer une routine quand celle d’avant est déjà bien ancrée.
Enfin, il est aussi important d’être constant. Une routine n’a de sens que si elle apparaît régulièrement dans le quotidien de l’enfant. Selon l’âge du vôtre , vous pouvez également l’impliquer dans les étapes de sa routine (l’ordre des étapes par exemple). L’implication lui permettra de s’approprier sa routine, c’est la clé pour qu’elle puisse s’instaurer dans le temps.

Un visuel adapté

C’est important d’adapter le visuel  à l’âge de votre enfant. Cela lui permettra de se repérer dans les étapes de sa routine et de les formaliser. Un visuel sympathique permet également d’aider votre petit bout à adopter sa routine. Par exemple si votre enfant est fan de Mickey ou de la Reine des neiges, il peut être judicieux d’adapter le visuel à ses préférences. Et selon son âge, pourquoi ne pas lui proposer de choisir le thème de sa routine selon ses goûts ? Ce récapitulatif pourra être affiché à l’endroit concerné par la routine. Par exemple, pour la fiche « je me lave tout seul » je l’ai plastifiée et affichée au niveau de la douche.

Un outil complémentaire

En plus d’un visuel adapté au goût et aux capacités de votre enfant vous pouvez adopter d’autre outils pour l’aider dans son acquisition de l’autonomie. Vous pouvez, par exemple, fabriquer une horloge des routines comme celle proposée par Family Deal. Personnellement, j’ai opté pour en faire deux : une pour le matin et une pour l’après-midi. Pour cela, il vous suffit d’acheter une horloge basique et de colorier les tranches horaires en fonction de vos routines. Vous pouvez directement coller des images sur l’horloge ou alors créer une légende que vous afficheras à côté d’elle. Si vous n’avez pas envie de le faire vous-même, il en existe de très nombreuses en vente sur internet. 🙂

La family deal propose une horloge pour les routines du soir.

 

Voià pour aujourd’hui, dans un prochain article je vous proposerai des exemples de routines à télécharger. En essayant de varier les plaisirs et de proposer un visuel adapté à chaque tranche d’âge ! N’hésitez donc pas à partager vos envies et besoins en commentaire ! Le semainier est également un bon outil pour les enfants qui font leur première rentrée à l’école maternelle ! J’utilise pour Lou celui du site “un jour, un jeu” disponible gratuitement et très bien conçu. J’ai plastifié et découpé les documents,  et nous utilisons de la pâte à fixe pour les maintenir en place ou les bouger en fonction. J’ai juste créé des petits cartons en plus pour les activités qui nous manquaient. La mise en place du semainier chez nous se déroule le dimanche en fin de journée quand on prépare la semaine suivante. Entre le batch cooking, les comptes, le calage d’agenda et préparation des vêtements de la semaine pour les loulous. Mais je reparlerai très bientôt des routines du dimanche pour la saison automne-hiver… En attendant vous pouvez déjà découvrir notre article à propos du batch cooking de septembre. Bonne lecture et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.