Un batch cooking d'automne healthy pour faire le plein de vitamines !
Healthy,  Le salé,  Organisation,  Pour les mamans pressées

Batch cooking d’octobre : menu healthy et réconfortant

Je ne sais pas chez vous, mais ici, l’organisation en cuisine a fait l’objet de nombreux tests avant de nous convenir ! J’ai réalisé un tableau d’inspiration cuisine sur Trello (que vous pouvez consulter et copier !) dans lequel je note toutes mes idées cuisines et les recettes correspondantes. Je pioche ensuite dedans pour composer mes menus. Nous faisons les courses alimentaires tous les 15 jours (gain de temps et d’énergie assuré) nous cuisinons donc un maximum au retour des courses puis on congèle les plats  pour ne pas avoir à penser à la cuisine pendant la quinzaine qui suit. Sauf pour les ateliers pain-goûter-compote que je fais quand Titou rentre de l’école, deux fois par semaine et un maximum avec les gnomes.  J’aime bien cuisiner tous les plats en double pour que ça fasse les deux semaines, et comme les menus sont variés, pas de lassitude et en plus ça diminue le travail par deux ! Ce menu se veut réconfortant puisqu’ici, en montagne, l’hiver s’est déjà presque installé ! Les quatre degrés le matin ont clairement jeté un froid ! Moi qui adore l’automne j’ai juste l’impression de m’être faite avoir et d’être passé de l’été à l’hiver sans transition ! Pour faire illusion, ce programme de batch cooking d’octobre se compose notamment de courges, de potimarrons et de champignons !

Le menu du batch cooking

Ce menu de batch cooking reprend les couleurs d'automne pour un effet réconfortant !

 

La liste de courses

Pot au feu : carottes, navets, poireaux, pommes de terre, viande (bœuf, filet de poulet ou palette de porc), bouillon (kub ou fait maison)
Soupe de potimarron et lentilles corail : bouillon, potimarron, lentilles corail, curry, lait de coco (optionnel)
Parmentier : purée de cèleri, viande du pot au feu (+ un peu de bouillon), fromage pour gratiner (en option)
Risotto aux champignons : épeautre (ou riz rond), bouillon, échalotte, champignons, huile d’olive, chèvre frais
Quiche carotte-cumin : pâte sablé salée (au sarrasin c’est encore meilleur), carottes, cumin, œuf, crème
Lasagnes saumon-épinard : pâte à lasagne, épinard, saumon fumé, crème, fromage
Crumble de brocoli et chèvre frais : pâte à crumble (beurre, farine, sel), brocoli, chèvre frais
Potimarron farci : potimarron , viande hachée, fromage
Purée de céleri rave, poulet à la crème  ; cèleri rave, filet de poulet, échalotte, crème, moutarde à l’ancienne
Curry végétarien au lait de coco et épices : patate douce, lait de coco, curry, curcuma, cumin, pois chiche, tomates concassées
Empeñadas et mâche : viande du pot au feu, maïs, poivron, courgette, cumin, coriandre, pâte sablée salée
Soupe au légumes du pot-au-feu : reste du pot-au-feu (sans la viande)
Pizza au fromage : pâte à pizza, fromage au choix, lardons (optionnel) crème épaisse, sauce tomate, oignons
Galettes de courgettes, poêlée de champignons :  œufs, courgettes, ail, oignons, sel, flocons d’avoine, champignons, crème

L'automne permet encore une grande variété de légumes.

Les étapes du batch cooking

Pour gagner du temps dans la préparation du batch cooking, je rassemble les tâches similaires. Entre chaque phase j’en profite pour mettre un peu d’ordre (vaisselle, plan de travail, etc.) pour garder l’espace propre et le plus spacieux possible !

Les pâtes

Dans ce batchcooking il y a plusieurs pâte à préparer et comme elles sont plus faciles à travailler quand elles ont reposé, je commence par toutes les réaliser. Je rassemble tous les ingrédients nécessaires (farine, sel, beurre, œufs, eau tiède, levure) puis je prépare la pâte à pizza (qui doit pousser), puis celle du crumble et enfin les pâtes sablées salées. Pour diminuer l’indice glycémique des pâtes, j’aime bien utiliser la farine de sarrasin pour les quiches et la farine de petit épeautre pour le reste, pour la pizza je garde cependant la farine blanche car je n’ai pas encore trouvé une alternative qui soit satisfaisante.

Préparation des légumes

La préparation de tous les légumes en début du batch cooking permet de gagner du temps lors de l’assemblage des plats. Pour commencer, il faut couper toutes les carottes et les poireaux en tronçons assez larges, couper les navets, les patates douces et les pommes de terre en quatre. Puis couper un potimarron en 8 et mettre le second à cuire en entier à la vapeur. Le brocoli peut également être cuit entier à la vapeur. Quant au céleri rave, le mieux et de l’éplucher et de le débiter en gros cubes pour le cuire dans du lait ou de l’eau. Avec les champignons, un coup de brosse et c’est tout ! Enfin, pour les courgettes, il faut râper la première partie (pour les galettes) et couper en brunoise, les courgettes et les poivrons destinés aux empeñadas .

Petit récapitulatif pour les cuissons :

  • les carottes, pommes de terre, navets et poireaux  sont à cuire dans le bouillon du pot au feu avec la viande ;
  • les carottes pour la quiche sont à cuire à la vapeur ou à l’eau pour être réduites en purée ;
  • le céleri rave peut cuire dans de l’eau ou du lait pour faire une purée ;
  • les courgettes râpées sont à réserver ;
  • les courgettes et poivrons coupés en brunoise sont à faire rissoler avec un fond d’huile d’olive d’olive à la poêle jusqu’à caramélisation ;
  • un potimarron destiné à la soupe doit cuire directement dans le bouillon de la soupe avec les lentilles corail ;
  • l’autre potimarron destiné à être farci doit cuire entier à la vapeur pour être vidé ;
  • les patates douces vont cuire pendant la cuisson du curry (chez moi au Cookeo) ;
  • les épinards sont cuits à l’étuvée dans une casserole ;
  • les oignons, échalottes et ail sont coupés en tranches fines et réservés pour les différentes préparations ;
  • le brocoli cuit à la vapeur également.

La viande et le poisson

Pour la viande et le poisson ça va très vite : la viande pour le pot-au-feu va directement dans la cocotte avec les légumes, le bouillon et les aromates. Les filets de poulets sont coupés en dés et rissolés avec les échalottes dans un filet d’huile. Je coupe le saumon fumé en lardons épais. Et les lardons de la pizza sont rissolés à la poêle avec des oignons. Quand le pot au feu est cuit, je prélève de la viande pour l’effilocher, j’en réserve une partie pour le parmentier, et l’autre partie pour les empeñadas.

Le pot-au-feu (chez nous au poulet) nous sert de base à 3 autres repas de la semaine : le parmentier, la soupe, les empeãdas !

Assemblage et les cuissons

Pour terminer ce batch cooking d’automne, je reprends chaque élément de mes recettes et réalise les assemblages.

Les cuissons terminées

  • Pot au feu : le pot au feu est cuit, il est prêt à être mis en tupperware.
  • Soupe de potimarron et lentilles corail : une fois la soupe cuite, il suffit de la mixer encore bouillante et de la verser directement dans des bouteilles en verre, je revisse tout de suite et tourne les bouteilles à l’envers afin de stériliser à chaud les bouteilles. On entend un clap à l’ouverture, ça permet de conserver au frigo la soupe plus longtemps.
  • Soupe au légumes du pot-au-feu : mixer la moitié des légumes et du bouillon du pot au feu et procéder comme la soupe de potimarron et lentille corail.

Les cuissons au four

  • Parmentier : mixer le cèleri avec un peu de sel et une pointe de crème et en réserver une moitié dans un tupperware. Mettre la viande effiloché du pot-au-feu dans un plat allant au four et la purée par dessus. J’ajoute ensuite une louche de bouillon et une poignée de fromage râpé avant d’enfourner. (20′ à 180 degrés)
  • Quiche carotte-cumin : étaler la pâte brisée salée, à part, mixer les carottes en purée avec du cumin, de la crème et deux œufs. Foncer la pâte dans un moule beurré et mettre l’appareil à la carotte sur la pâte. Facultatif : mettre quelques oignons et lardons.
  • Lasagnes saumon-épinard : disposer à tour de rôle dans un plat en verre allant au four , une couche de pâte à lasagne, une couche d’épinard, une couche de saumon fumé jusqu’en haut du plat. Arroser le tout d’une touche de crème fraiche liquide et d’un peu de fromage  avant d’enfourner. (Cuisson 30′ à 180 degrés)
  • Crumble de brocoli et chèvre frais : après la cuisson du brocoli, détailler les sommités et les placer dans un plat allant au four. Recouvrir de chèvre frais émietté avant de disposer au dessus la pâte à crumble et d’enfourner. (Cuisson 35′ à 180 degrés)
  • Potimarron farci : sortir le potimarron de l’appareil vapeur et lui ôter son chapeau, le vider de ses graines. Remplir successivement d’une couche de viande hachée, et d’une tranche de fromage jusqu’en haut du potimarron. (Enfourner 40′ à 180 degrés)
  • Empeñadas : Mélanger dans un saladier, la brunoise de courgettes et poivrons, la viande effilochée et la boite de maïs. Ajouter des épices ou des herbes (coriandre, cumin, curry, etc.). À part, étaler la pâte sablée salée et faire des disques à l’aide d’un verre ou d’un emporte pièce. Garnir chaque rond de pâte d’une cuillère de farce et sceller les bords avec de l’eau en pressant bien. Procéder ainsi jusqu’à épuisement de la pâte ou de la farce. S’il reste de la farce c’est très bon dans une quiche ou une omelette ! Une fois les chaussons terminés, les placer sur une plaque allant au four. Enfin, les badigeonner de jaune d’œuf et enfourner 30 minutes à 180 degrés.
  • Pizza au fromage : étaler la pâte à pizza, disposer la sauce (moitié tomate-moitié crème) et le fromage. Pour finir, enfourner 30 minutes à 180 degrés.

Les cuissons à la poêle

  • Risotto aux champignons : dans la poêle ayant servie à rissoler les oignons et les champignons, mettre à cuire le riz en l’arrosant régulièrement du bouillon. Au bout de 20 minutes environ ajouter le fromage frais. Puis mélanger et réserver dans un tupperware.
  • Purée de céleri rave, poulet à la crème : dans la poêle contenant les échalottes et le poulet, ajouter une cuillère à soupe de moutarde à l’ancienne et la crème. Cuire 5 minutes à feu doux et réserver dans un tupperware.
  • Curry végétarien au lait de coco et épices : dans une cocotte faire rissoler l’oignons, les patates douces coupées en dés et les épices. Ajouter les tomates, laisser cuire 20 minutes. Ajouter une boite de lait de coco laisser encore cuire 20 minutes. Les 20 minutes passées, mettre dans un tupperware.
  • Galettes de courgettes, poêlée de champignons : mélanger les courgettes râpées, deux œufs et une tasse de flocons d’avoine, assaisonner et faire cuire à la poêle louche par louche. Dans une autre poêle, faire rissoler les oignons et l’ail restant dans un peu d’huile d’olive. Ajouter les champignons, les faire réduire. Mettre le tout en tupperware.

À la fin des cuissons, et après refroidissement, il vous suffit ensuite de mettre le tout dans des récipients au frigo ou au congélateur. Personnellement je n’utilise que du verre, bocaux, tupperware et bouteilles font des merveilles et sont faciles à stocker. Pour pousser le vice de l’organisation, j’ai fait des étiquettes plastifiées que j’utilise pour marquer tous les contenants. Je sors toujours 24 heures à l’avance le plat du congélateur pour le laisser décongeler au frigo.

Le velouté de potimarron se transforme pour Halloween en soupe de sorcière !

J’espère que cet article vous permettra également de gagner du temps tout en mangeant équilibré et de saison ! Vous pouvez aussi vous inspirer uniquement de quelques recettes présentes dans le menu d’automne. Si vous souhaitez compléter vos sessions de batch cooking par quelques douceurs vous pouvez consulter nos recettes de goûter ! Chez nous, nous avons opté pour des pains au chocolat maison, du pain perdu, des compotes de pommes, des petites crèmes au caramel et la délicieuse Apple Pie de Mélissa ! Enfin, n’hésitez pas à partager votre avis en commentaire afin que l’on adapte nos contenus à vos préférences ! Vous pouvez aussi nous suivre sur les réseaux sociaux.  D’ailleurs, on a prévu des activités tous les jours pendant les vacances d’automne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.